LES filles , STOP on arrête de se comparer !

27 juillet 2018

Hello les girls, j’espère que vous allez bien. Aujourd’hui j’ai envie de vous faire un petit retour d’expérience sur mon vécu, et vous verrez qu’à la fin de cet article vous vous sentirez probablement un peu mieux dans votre peau !

On a tendance à croire & je le conçois entièrement que parce que je suis souvent en Bikini je suis bien dans ma peau. En théorie oui c’est plutôt vrai, mais en réalité ça n’a pas toujours été le cas. J’ai mis de nombreuses années pour m’accepter telle que je suis avec mes formes, mon petit cul bombé, mon visage rond, mon nez retroussé et mes cheveux ondulés !

Quand j’ai commencé le mannequinat j’avais tout juste 17ans ; Dès lors on m’a conseillé d’ouvrir un compte Facebook « professionnel », ce fut l’un des meilleurs conseils que j’ai reçu mais probablement le pire aussi.  Le meilleur car j’ai rencontré un tas de personnes géniales : des photographes, des stylistes, des maquilleurs, des chanteurs… Mais aussi le pire car à partir de ce jour là j’étais ultra-connecté aux DIKTATS de la mode. Sur ce compte professionnel, je voyais défiler à longueur de temps des nanas ultra grandes, ultra minces, aux cheveux longs et lisses ; bref je me disais que c’était à ça que je devais ressembler si je souhaitais aller plus loin dans ce milieu.

Petit à petit, je me suis mise à détester mes cheveux qui sont les premiers à onduler dès que la moindre occasion se présente, puis j’ai détesté mes jambes trop grosses à mon goût, et puis ensuite je me suis sentie minuscule avec mes 1M70, je me demandais d’ailleurs qu’est-ce que je foutais là au milieu des nanas d’1M80.

Comme beaucoup, je passais mon temps à scroller Facebook et je voyais bien les demandes des clients « Cherche mannequin, 1M75 min, 90 cm max de hanche, 59 de tour de taille, 85c » ; je me disais que c’était ça la beauté. De là j’ai enchaîné pas mal de séance photos, j’ai rencontré beaucoup de photographes mais je me sentais pas forcément à l’aise car je savais que je ne remplissais pas tous les critères. Pourtant j’avais visiblement cette bouille, ou plutôt cette gueule qui plaisait alors je laissais faire.

Dans la vie de tous les jours, je commençais à ne plus m’aimer au naturel, ni plus sur aucune photo de famille, et je détestais même mon sourire qui me faisait des joues rondes. Je détestais les casting (et je les déteste toujours d’ailleurs) qui ne faisaient que nous comparer les unes aux autres, comme des simples produits de consommation.

Et puis j’ai rencontré un photographe, un ami, qui m’a montré les dessous du mannequinat ; il m’a montré les retouches qu’il faisait sur chacune des filles. Et là OUAH j’ai pris une grosse claque, je me suis dit « mais en fait elle n’est pas si parfaite, oui elle reste jolie, mais elle est pas parfaite ! »  … ça aurait pu me faire du bien, ça aurait dû me faire du bien mais non… En fait, en faisant cela, j’ai vu aussi à quel point dans la photo de mode moi aussi je pouvais être photo-shopper, il m’a montré en live tous mes petits défauts et après ça… je n’ai fait que me focaliser dessus !

Quelques mois après, et dieu merci je me suis mise à voyager, J’ai ré-appris à poser au naturel, sans artifice, sans équipe, sans photoshop… En fait, j’avais pas trop le choix si je voulais rester active sur les réseaux sociaux. Je n’aimais pas particulièrement les photos, j’étais ultra-sévère avec moi-même mais je faisais avec.

En vérité, j’ai mis des années à accepter mon visage rond, mon sourire, mes hanches, mes jambes, mes cheveux. Aujourd’hui je me connecte que très rarement sur mon compte pro’, et j’apprends à regarder les photos Instagram différemment. Désormais je souri sur pas mal de photos, je revendique mon petit cul et j’assume ma crinière rebelle.

Et vous savez quoi ? Je n’ai jamais eu autant de marques qui m’on contacté que depuis que je suis naturelle, souriante et bien dans ma peau ! J’ai également beaucoup plus de monde qui me suit sur les réseaux sociaux depuis que je m’assume telle que je suis !  Après, faut pas se leurrer je suis encore exigeante avec moi-même mais tellement moins sévère qu’avant !

Alors les filles, le mannequinat est une aventure incroyable, et j’adore mon métier, mais ATTENTION ! Perso je ne suis jamais tombée dans les dérives de l’anorexie car j’ai su me mettre des limites bien avant, mais svp ne vous comparez pas H24. Je sais que vous êtes un bon nombre à scroller Instagram mais ne vous fiez pas à cet univers si parfait, vraiment ! Et puis perso, pour avoir vu un bon nombre de mannequin pas maquillée, je peux vous dire que vous n’avez rien à leur envier haha.

Soyez-vous-même, souriez, mangez, buvez !

Voilà les filles, cet article est terminé, je vous fais des gros bisous & surtout prenez soin de vous !

17 réponses à “LES filles , STOP on arrête de se comparer !”

  1. Hello !!! En voilà un très joli témoignage !! C’est fou cette manie qu’on à toutes de se comparer les unes aux autres, de focaliser sur nos défauts ! En tous cas, y’a pas photo, le naturel reste le plus important, alors bravo à toi !! A bientôt !

  2. Emma dit :

    Un bel article qui redonne confiance en sois ! C’est bien dommage que toutes ces filles soient retouchées…

    Bisous

  3. maudcrm dit :

    le naturel gagne toujours ! très bel article ma belle <3.

  4. Merci pour ce beau retour d’expérience ! On est toutes passées par une phase où on avait du mal à aimer notre corps. Ton expérience est d’autant plus enrichissante que tu as été confrontée au monde du mannequinat !
    En tout cas je suis heureuse pour toi que tu t’accepte enfin comme tu es, parce que tu es magnifique !

  5. Je pense que c’est humain de toujours se trouver un petit défaut quand on se regarde dans la glace. Le tout est de continuer à faire toutes les activités qui nous font envie sans se préoccuper de ça

  6. ondine dit :

    Je me reconnais tellement dans ton article ! J’étais mannequin pro pendant mes études et j’ai vécu la même chose ! J’étais terriblement complexée par ma maigreur (on s’est moqué de moi toute mon enfance et mon adolescence à cause de mon physique grand et maigre et mon absence presque totale de formes jusqu’à quasiment mes 20 ans) et quand j’ai été repérée dans la rue et qu’on m’a emmené chez une grande agence, l’agence m’a dit que j’étais…. Trop grosse ! Que si je perdais 5 ou 6 kilos je serais parfaite et j’aurais une belle carrière. Sauf que moi, j’étais déjà complexée par ma maigreur…. Ça m’a traumatisée j’ai trouvé ça horrible. Je n’ai pas minci et je n’ai pas rejoint l’agence. J’en ai rejoint une moins bien, et durant toute ma carrière de mannequin on m’a quand même dit de mincir. Et j’ai mis bien des années à accepter mon corps mais aujourd’hui comme toi ça y est je l’assume ! Bon avec le temps j’ai fini par avoir un peu de formes ça m’a grandement aidée à me sentir plus « normale » et féminine et aujourd’hui à 33 ans je recommence une petite carrière de mannequin, je fais des défilés et des shootings, c’est drôle la vie ! En tout cas tu es sublime n’en doute pas et merci pour cet article inspirant je t’embrasse

    • Ah ouais c’est dingue… Je pense que la première des choses c’est d’être en paix avec soi-même mais c’est loin d’être évident surtout quand on est jeune et qu’on ne sait pas encore qui on est vraiment… En tout cas je te souhaite de réussir tes projets

  7. Lifestyle Ade dit :

    Coucou,
    Je trouve que c’est chouette d’avoir un retour de ton expérience personnelle !! C’est vrai qu’on a souvent tendance à penser que se montrer signifie avoir confiance en soi alors que c’est bien souvent loin d’être le cas.
    Bises,
    Adeline

  8. Merci pour cet article vrai et remotivant ! Mais sache une cjose, tu es superbe comme tu es, sansnaucun doute !

    Il serait temps que je me reconcilie avec mon corps qui en ce moment ne me plait plus du tout, merci pour ces mots doux que tu nous fais passer ♡

  9. Vincent dit :

    Bonjour .
    Au Plaisir… de vous faire Shooting(s), interview et/ou même vidéo 🙂 ! Cordialement & artistiquement Reportage 31 -Vincent.G
    http://www.reportages-divers.kabook.fr
    où l’on peut laisser svp commentaire(s)

    p.s: jolie site

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières vidéos