Ah Venise ! Ville de l’amour et du romantisme ! Situé au nord est de l’Italie et construite uniquement sur Pilotis, Venise est véritablement la destination à faire au moins une fois dans sa vie.  Laissez-vous emporter par la magie et le mystère de cette ville sur l’eau. Mais avant le rêve, je vous livre mes petits conseils pour partir et séjourner l’esprit tranquille.


Comment y aller ?

En avion :

C’est la solution la plus facile selon moi et probablement la plus rentable. Pour deux, nous avons payé en plein mois de juillet (avec valises cabines et valises de 20 Kg en soute) 192€ aller/retour avec la compagnie Easy-Jet au départ de Lille. Nous avons également pris le parking de l’aéroport pour 40€ la semaine et honnêtement, nous n’avons pas été déçu ! L’avion a ensuite atterri à l’aéroport de Marco Polo, à 12 km de Venise. Attention toutefois à ne pas se faire avoir par d’autres compagnies à bas prix qui atterrissent à l’aéroport de Trévisse bien plus loin (à environ 1h de route de Venise).

Arrivé à l’aéroport Marco Polo, direction la sortie pour prendre la ligne de bus ATVO (8€ pour le ticket « aller » mais prenez directement l’aller-retour pour 15€). Ce dernier vous emmènera dans le centre de Venise.

Bon à savoir : avec la compagnie Easy-Jet, il n’y a pas de limite de poids pour le bagage cabine.

 En train :

Une autre option possible pour aller à Venise c’est de prendre le train. La Gare Santa-Lucia est le terminus de nombreux trains italiens. Il peut s’agir d’une bonne alternative puisque bon nombre d’avions atterrissent dans d’autres villes telles que Milan. 

Si vous comptez parcourir l’Italie, le train est sans doute la meilleure option à choisir si vous vous trouvez dans d’autres villes italiennes comme Rome ou Florence.

  • La Gare ferroviaire Santa Lucia réalise la liaison entre Venise et la terre ferme. Prendre un train
  • au départ de cette gare est la meilleure manière de visiter les villes à proximité.

 

  En voiture :

Je vous déconseille fortement d’y aller en voiture car Venise est une ville piétonne ! Là-bas il n’y a pas de route, les voitures ne circulent pas, les bateaux sont maîtres. La seule solution possible si vous souhaitez vraiment prendre la voiture c’est de la laisser dans l’un des parkings longue durée à l’entrée de Venise :

  • Garage San Marco (30€ par jour). Situé sur la Piazzale Roma.
  • Garage Autorimessa Comunale (23,40€ par jour). Situé sur la Piazzale Roma.
  • Garage Tronchetto, il se trouve sur l’île de Tronchetto et fait des réductions sur présentation de la Rolling Venice Card (21€ par jour).

Les Italiens ont recours à une solution beaucoup plus économique. Il existe plusieurs parkings moins chers avant de traverser le Pont de la Liberté (dans la zone industrielle, sur la droite). Les tarifs de ces parkings ne dépassent pas les 10€ par jour. À l’intérieur des parkings, vous pourrez acheter le ticket de bus pour aller jusqu’à Venise. Ces bus s’arrêtent à Piazzale Roma.

 Où dormir ?

En appart’ :

 C’est LA méthode que j’ai adopté pour mon séjour à Venise. Je suis passée par le site Airbn’b pour trouver quelque chose de pas trop excessif. Une fois installée dans le quartier de San Marco, on a directement été faire les courses afin de vivre à l’italienne sans se ruiner. Si vous ne souhaitez pas passer par Airbn’b, il existe d’autres sites web pour louer un appartement ou un studio. :

Bon à savoir  : Sachez que, paradoxalement, plus votre séjour sera long et plus les prix seront intéressants.

En hôtel :

Pour un confort « basique » (douche et WC dans la même chambre), il faut compter 100 à 150€ environ. Ce sont les premiers prix à Venise lorsqu’on séjourne dans un hôtel. Pour une chambre plus accueillante (baignoire, téléphone direct, TV et cadre agréable) et des services hôteliers, il vous faudra débourser au minimum 130€. Les prix sont donnés sur la base d’une chambre pour deux personnes. Cependant, certaines pensions proposent des prix plus raisonnables (moins de 100€ la nuit) et représentent une alternative tout à fait convenable.

Quels quartiers choisir ?

Près de la plazza San Marco, vous trouverez surtout des établissements luxueux (de 3 à 5 étoiles). Les quartiers poétiques un peu à l’écart Dorsoduro et Cannaregio notamment, fourmillent de petits hôtels calmes, souvent pleins de charmes et légèrement moins chers que leurs équivalents du centre.

Bon à savoir :

Les tarifs basse saison permettent de réaliser 50% d’économie, voir beaucoup plus. Une chambre à 150€ l’été peut coûter 50€ au mois de janvier. Ces tarifs basse saison s’appliquent de novembre à mars (sauf lors des fêtes de fin d’année et du Carnaval). Et sachez que certains hôteliers considèrent juillet-août comme une moyenne saison. Pour vous donnez une petite idée, j’ai dépensé en tout et pour tout pour 1 semaine à Venise avec les transports, la nourriture, le logement et les sorties 1035€ pour deux. Pas mal non ?

Si tu souhaites voir la vidéo que nous avons réalisé là-bas c’est ici.

Voilà quelques petites astuces pour se rendre et profiter au mieux de son séjour ! Il est clair que Venise a été un vrai coup de cœur pour moi, et je n’hésiterai pas à y retourner dès que l’occasion se présentera ! Et toi as-tu déjà eu la chance d’aller là-bas ? Quelle autre ville d’Italie me me conseillez-vous ?

Commentaires